Bibliomaniacs Episode 64

Quoi de plus original, en cette rentrée, que de ne PAS parler de la rentrée littéraire ? Nous avons décidé de nous laisser le temps de découvrir les pépites de cette rentrée, puis d’en parler dans un épisode de l’automne ou bien à la fin de l’émission, « en coup de coeur ».

Pour l’affiche de la rentrée, nous vous proposons donc les belles lectures suivantes :

  • Nomadland de Jessica Bruder
  • Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage de Maya Angelou
  • Le mur invisible de Marlen Haushoffer

Et comme d’habitude, je vous mets le lien vers notre site internet. Vous pouvez également écouter l’épisode sur votre appli d’écoute préférée !

Le mur invisible – Marlen Haushofer

HAUSHOFER3

La narratrice de ce roman passe des vacances dans le chalet  isolé de ses proches. Un soir, elle se couche alors qu’ils ne sont toujours pas rentrés de leur sortie au village voisin. Inquiète de ne pas les voir au petit matin, elle part à leur recherche et finit par tomber sur un mur invisible encerclant la zone où elle se trouve. Impossible d’y trouver une faille. De l’autre côté, elle aperçoit au loin des personnes qui semblent figées.

Plusieurs mois après cet événement, alors qu’elle est toujours la prisonnière solitaire de ce mur invisible dans la forêt autrichienne, elle décide de raconter son histoire, sans aucun espoir d’être lue un jour.

Le quotidien de cette femme est fait d’un travail manuel acharné (couper son bois de chauffage, chasser sa nourriture, bêcher et planter ses pommes de terre…) qui la rendent tellement lasse le soir qu’elle se couche presque immédiatement, ce qui ne lui laisse volontairement pas le temps de réfléchir à sa triste situation. Elle a la chance Lire la suite de « Le mur invisible – Marlen Haushofer »

Taxi Curaçao – Stefan Brijs

BRIJS

Max Tromp est un jeune gamin plein de rêves. Il passe son enfance dans les années 1960 sur l’île de Curaçao dans les Caraïbes. Comme beaucoup d’enfants de l’île, il n’est élevé pratiquement que par sa mère, son père ne faisant que des apparitions dans sa vie. Alors qu’il ne les aide pas financièrement et ne leur apporte aucun soutien moral, son père lui rappelle constamment l’ambition qu’il a pour lui : reprendre son business de chauffeur de taxi. Pourtant, Max est un très bon élève et rêve de devenir institeur et est soutenu pour cela par le religieux qui leur fait classe. Malheureusement, la dure réalité de l’île rattrape Max, qui sera contraint de prendre la suite de son père.

J’ai été surprise par l’attachement grandissant que j’ai ressenti pour Max au cours de cette lecture. Lire la suite de « Taxi Curaçao – Stefan Brijs »

Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage – Maya Angelou

ANGELOU2

Derrière la grande écrivaine américaine Maya Angelou se cache la petite Marguerite Johnson, née en 1928 dans le Missouri. Toute petite, quand ses parents se séparent, elle est envoyée vivre avec son frère dans l’Arkansas, chez ses grand-parents paternels. Elle y découvre une nouvelle vie : son éducation y est particulièrement stricte mais elle ne connaît plus la faim. Sa grand-mère tient une épicerie et Maya découvre le plaisir de la nourriture, ce qui donne lieu à des scènes et des descriptions savoureuses. Dans cet Etat où sévit la ségragation et où les violences racistes sont communes, Maya découvre la peur et l’humiliation. Au gré de son enfance et des violences qu’elle subit, elle et son frère sont ballotés, entre leur mère, leur grand-mère paternelle et leur père. Maya grandit vite et tôt, c’est une enfant puis une adolescente intelligente, qui cherche la liberté à travers son indépendance. Lire la suite de « Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage – Maya Angelou »

Le coeur converti – Stefan Hertmans

HERTMANSA la fin du XIème siècle, Vigdis Adelaïs est une jeune femme d’une très bonne famille de Rouen. Alors qu’elle se balade dans la rue avec une servante, elle croise le regard d’un homme qui est en train de sortir de l’école juive de Rouen. Ils tombent amoureux l’un de l’autre et n’ont de cesse d’essayer de se croiser dans les rues de la ville. Vigdis Adelaïs sait que sa famille n’acceptera jamais cette relation, pour des raisons religieuses. Ils décident donc tous les deux de prendre la fuite pour le sud de la France, où réside la famille de David, qui est originaire de Narbonne. Convertie par amour, Vigdis Adelaïs prend le nom de Hamoutal. Les chevaliers de son père étant à sa recherche, ils décident de partir vivre dans un petit village où réside une communauté juive : Monieux.

Après plusieurs années de vie paisible et la construction de leur famille, Monieux est attaqué par des croisés sur la route de Jérusalem. Au beau milieu de ce bain de sang, la vie d’Hamoutal est bouleversée et elle est de nouveau contrainte à la fuite, pour retrouver ses enfants kidnappés. Lire la suite de « Le coeur converti – Stefan Hertmans »

Bleu de Delft – Simone Van der Vlugt

VAN DER VLUGT2Milieu du XVIIème siècle, Pays-Bas. Catrijn est mariée à un homme violent, qui décède de manière plutôt mystérieuse. Elle décide alors de quitter sa vie à la campagne où de fil en aiguille elle arrive à vivre de sa passion, la peinture. Elle est engagée dans un atelier comme peintre sur faïences où elle obtient un franc succès.

Ce roman avait théoriquement tout me plaire : une intrigue dynamique, ponctuée de revirements et un personnage principal féminin puissant. Pourtant, sa lecture fut particulièrement pénible. Les personnages ne sont pas approfondis, trop superficiels : leur psychologie et leur histoire ne sont pas abordés.

Les dialogues banals et creux ne sonnent pas justes et Lire la suite de « Bleu de Delft – Simone Van der Vlugt »

Mon bilan de l’été

Mes mois de juillet et août ont été l’occasion de découvrir la grande écrivaine américaine Maya Angelou, dont j’avais beaucoup entendu parler mais que je n’avais pas encore pris le temps de lire. Mes lectures de vacances furent parfaites, car tout à fait appropriées au paysage alpin que j’avais sous les yeux : les caravane de Nomadland et la vie sauvage du Mur invisible s’y prêtaient très bien.

Je poursuis mes lectures pour le prix des lecteurs de littératures européennes de Cognac, avec une réussite et deux échecs cet été.

Et bien sûr, je commence à découvrir la rentrée littéraire !

Mes coups de coeur

Mes autres belles lectures

Mes déceptions et abandons

Lectures en cours et à venir

Bibliomaniacs Episode 63

Quand vous rentrez de vacances, vous aimez ouvrir votre boîte aux lettres pour découvrir les cartes postales que vos proches vous ont envoyées ? Les Bibliomaniacs aussi ! C’est pour cela que nous vous avons concocté une émission spéciale pour le mois d’août : des cartes postales littéraires !

Plusieurs auditrices ont joué le jeu et ont enregistré leur critique de leur coup de coeur littéraire de vacances, qu’elles vous recommandent. Pour écouter l’émission, c’est par ici ou bien sur votre appli de podcasts préférée, Deezer ou Spotify.

IG BIBCS.png

Et comme nouveauté pour la rentrée, nous avons ENFIN créé notre compte instagram @bibliomaniacs_lepodcast : n’hésitez pas à nous suivre et à nous laisser des commentaires sur vos lectures et sur le podcast !

Le livre de Dina 1 & 2 – Herbjorg Wassmo

WASSMO4

« Le chagrin, c’est les images qu’on ne peut pas voir, mais qu’il faut porter quand même. »

Dina est une toute petite fille lorsque sa mère décède tragiquement et accidentellement ébouillantée, de la faute de Dina. Elevée par un père qui la laisse vagabonder dans la nature, Dina est une enfant sauvage, qui ne connaît pas de cadre éducatif. Son père arrive à en faire un objet digne d’attention en lui inspirant sa passion pour le violoncelle. C’est d’ailleurs en jouant de cet instrument une fois adolescente que son futur mari tombe fou de désir pour elle. Son désir est tellement fort qu’il n’écoute pas la raison et épouse Dina alors même qu’elle est incapable d’assumer le rôle de maîtresse de maison que toute sa famille attend d’elle. Dina est une femme libre, qui n’est enfermée dans aucun carcan.

Herbjorg Wassmo raconte l’histoire parfois triste, d’autres fois heureuse mais toujours libre d’une femme norvégienne au XIXème siècle. Lire la suite de « Le livre de Dina 1 & 2 – Herbjorg Wassmo »

Pars vite et reviens tard – Fred Vargas

VARGAS2

« Qui sème la merde récolte des puces » (page 257)

Joss est crieur public dans le quartier de Montparnasse. Trois fois par jour, il annonce les nouvelles que des anonymes lui laissent dans une boîte, accompagnées de monnaie. Un mystérieux client lui laisse tous les jours des messages très troublant, qui semblent être annonciateur d’une catastrophe. L’un des commerçants du quartier le convainc d’en parler à la police car cela ne présage rien de bon. Ils sont reçus par le commissaire Adamsberg, qui les écoute sans en tirer aucune conclusion. Son esprit est ailleurs : il est préoccupé par le fait que dans plusieurs immeubles parisiens, des 4 à l’envers ont été peints sur les portes des appartements.

La puissance de ce roman est qu’il commence comme un roman social, Lire la suite de « Pars vite et reviens tard – Fred Vargas »