Repose-toi sur moi – Serge Joncour

img_repose-toi-sur-moi-1-550x835« Au milieu de ce ballet de gens pressés qui se croisaient en tous sens, elle eut l’image de tout un tas de choses superflues qui plombaient sa vie, des mesquineries et des menaces qui l’entouraient, l’image de cet homme la fascinait, simplement en rayonnant d’une densité minérale, naturelle, brute. » (page 89)

Ludovic a 46 ans, il est employé d’une société parisienne de recouvrement de dettes depuis trois ans. Auparavant, il était agriculteur dans le Lot mais il était devenu impossible pour sa famille de vivre aussi nombreux sur les revenus de la ferme et depuis le décès de sa femme Mathilde, il avait besoin de s’éloigner et de faire autre chose. Cet homme bon, simple et de nature généreuse qui sait parfaitement lire dans les gens a donc paradoxalement choisi de se reconvertir dans le métier de recouvreur de dettes.  Lire la suite de « Repose-toi sur moi – Serge Joncour »

L’autre qu’on adorait – Catherine Cusset

cussetDans ce récit, qui est en partie un roman et en partie une biographie, Catherine Cusset raconte l’histoire de son ami Thomas, qui s’est suicidé à l’âge de 39 ans. Thomas était un jeune homme brillant, passionné de littérature et fou amoureux de chacune de femmes qui entrèrent dans sa vie.

Après une classe prépa, il échoue deux fois au concours de l’ENS alors que tous ses amis -pourtant moins brillants que lui- réussissent le concours d’entrée. Après un diplôme à Sciences Po, il fait des études prestigieuses à Columbia aux Etats-Unis, où il obtient un Master en littérature française. Une fois ce diplôme obtenu, sa vie est aux Etats-Unis, où il commence à enseigner à l’Université en même temps qu’il prépare un doctorat. Lire la suite de « L’autre qu’on adorait – Catherine Cusset »

Le mercredi, c’est BD ! #6 – Lydie – Jordi Lafebvre et Zidrou

zidrou-lafebvre-lydie« C’est incroyable la quantité de larmes qu’il peut y avoir dans une seule personne ! » (page 17)

Camille est enceinte et accouche d’une petite fille morte-née en 1932. Elle la prénomme Lydie. Camille est célibataire et vit chez son père, qui est cheminot. Deux mois après l’enterrement de Lydie, Camille est persuadée que les anges la lui ont ramenée sur terre et fait comme si elle était toujours vivante : elle berce, nourrit, parle et joue avec un fantôme. Mais elle est heureuse !

Les habitants de l’impasse où vivent Camille et son père sont des gens simples et bienveillants. Lire la suite de « Le mercredi, c’est BD ! #6 – Lydie – Jordi Lafebvre et Zidrou »

L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir – Rosa Montero

004038943Marie Curie fait partie des mythes féminins. A une époque où la France était pays avec une société patriarcale, misogyne et raciste, les réalisations de cette immigrée polonaise constituent une réussite exceptionnelle.  Marie et Pierre Curie ont travaillé pendant des années ensemble et se sont toujours soutenus dans les épreuves, chacun reconnaissant ce que l’autre lui apportait.

Elle n’a que 38 ans lorsque l’amour de sa vie décède tragiquement d’un accident : Pierre se fait écraser par une calèche.

Rosa Montero, fascinée par la vie de cette femme d’entre deux siècles, décide d’écrire une courte biographie dans laquelle elle souhaite se projeter. Elle a de nombreux points commun avec Marie Curie, et notamment celui d’avoir perdu son âme soeur, Pablo, à un âge « trop » jeune. Lire la suite de « L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir – Rosa Montero »

L’abandon des prétentions – Blandine Rinkel

9782213701905-001-x_0Jeanine est une femme dans la soixantaine. C’est une femme surprenante, qui a une très grande empathie et un profond intérêt pour autrui. Elle s’intéresse énormément à l’histoire personnelle de chaque homme et chaque femme qu’elle rencontre, avec un intérêt encore plus développé pour ceux qui ont souffert et notamment pour les migrants syriens. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle apprend l’arabe.

« C’est que Jeanine possède cette sorte de pouvoir magique vous permettant, en dépit d’un réel ou d’un virtuel décevant, de régénérer votre innocence à l’infini. Certains appellent cela la naïveté mais peut-on ainsi réduire le phénomène ? »

La fille de Jeanine décrit la personnalité de sa mère, raconte des anecdotes sur ses « amis » et sa vie de femme à la retraite. A travers de très courts chapitres indépendants les uns des autres, elle la peint de la manière la plus complète qu’il soit, sans porter de jugement ses défauts et qualités. Lire la suite de « L’abandon des prétentions – Blandine Rinkel »

Le crime d’Halloween – Agatha Christie

cvt_le-crime-dhalloween_118

Mrs Oliver est une écrivaine de polar. Un jour où elle rend visite à l’une de ses amies qui l’a invitée dans sa demeure de Woodleigh Common pour participer à une fête organisée pour des jeunes filles, un meurtre a lieu. Joyce, une fillette de 12 ans, est noyée dans un bac d’eau et personne ne sait qui peut être le coupable.

Quelques heures avant son décès, Joyce s’était vantée d’avoir été le témoin d’un meurtre il y a quelques années de cela, sans avoir réalisé de quoi il s’agissait sur le coup. Mrs Oliver contacte immédiatement son ami Hercule Poirot, pour qu’ils résolve cette affaire. Pour cela, Poirot devra découvrir si Joyce mentait ou non en disant qu’elle avait été témoin d’un meurtre et résoudre ce meurtre qui s’est passé quelques temps auparavant.  Lire la suite de « Le crime d’Halloween – Agatha Christie »

Le lundi, c’est BD ! #5 – Jane, le renard et moi – Isabelle Arsenault et Fanny Brit

jane12Hélène est une petite fille très timide, qui a l’habitude de rester seule dans son coin, que ce soit en classe comme dans la cours de récréation. Elle craint les autres enfants de sa classe, qui la maltraitent : elle est constamment moquée et montrée du doigt par les pimbêches qui la considèrent comme trop grosse. Hélène en développe une profonde aversion pour sa propre image et passe son temps à se dévaloriser et à se mépriser.

« […] n’oublie jamais que tu es une misérable saucisse. » (page 83)

Jane, le renard et moi raconte le quotidien d’une pré-adolescente mal dans sa peau à cause du regard des autres. Lire la suite de « Le lundi, c’est BD ! #5 – Jane, le renard et moi – Isabelle Arsenault et Fanny Brit »

Mon bilan de janvier en images

Je démarre l’année 2017 avec un très beau bilan pour le mois de janvier. Certes, j’ai 3 abandons-déceptions sur mes 16 livres lus, mais j’ai aussi et surtout 6 coups de cœur !

J’ai découvert une dessinatrice qui m’a particulièrement émue. Il s’agit d’Isabelle Arsenault ; et j’ai bien l’intention de me jeter sur tous ses autres livres ! J’attendais depuis longtemps le troisième tome de la saga napolitaine d’Elena Ferrante et je n’ai pas été déçue, bien au contraire. J’ai découvert Catherine Cusset à travers L’autre qu’on adorait et j’ai été émerveillée par le génie de cette écrivaine. Enfin, j’ai beaucoup ri en lisant cette Les cahiers d’Esther, cette BD qui m’a fait découvrir Riad Sattouf (oui, quelle honte ! je ne l’avais encore jamais lu…). Et quelle découverte ai-je faite grâce à Repose-toi sur moi !

Mes coups de cœur

Mes jolies lectures

Mes abandons et déceptions

Et pour février, quel est le programme ?

La porte du ciel – Dominique Fortier

cvt_la-porte-du-ciel_8814Etats-Unis, moitié du XIXème siècle.

Le docteur McCoy assiste à une scène de maltraitance d’une enfant noire alors qu’il rend visite à un grand propriétaire de champs de coton. Il ne supporte pas de voir cette petite fille ainsi traitée et l’achète. Une fois rentrée chez lui, celle dont le nouveau bienfaiteur vient de donner le prénom d’Eve, découvre une nouvelle vie, bien plus douce.

Eve fait la connaissance de la fille du docteur, qui a vraisemblablement le même âge qu’elle. Eleanor est très gentille avec elle, mais ne la traite finalement que comme l’une de ses nombreuses poupées. Bien qu’elle soit traitée comme n’importe quelle autre fillette, Eve n’a pas une place très claire dans cette famille : sans être esclave, elle n’est pas non plus considérée comme un membre à part entière. Lire la suite de « La porte du ciel – Dominique Fortier »

Le lundi, c’est BD ! #4 – Les cahiers d’Esther, Histoires de mes 10 ans – Riad Sattouf

esther1Esther a presque 10 ans au début de cette bande dessinée. C’est une petite fille ordinaire, qui est scolarisée dans une école privée malgré le fait que ses parents soient d’un milieu social modeste. Pour son père, il est important de protéger sa fille en ne la mettant pas dans une école publique.

« Mon père, c’est un ange. J’ai jamais rencontré quelqu’un d’autre comme lui. J’ai beaucoup de mal à croire que c’est un garçon. » (page 18)

A travers les bons mots d’Esther, Riad Sattouf raconte le quotidien d’une enfant de 10 ans mais il raconte aussi, et de façon indirecte, l’actualité sociale et politique française Lire la suite de « Le lundi, c’est BD ! #4 – Les cahiers d’Esther, Histoires de mes 10 ans – Riad Sattouf »