Cinq branches de coton noir – Cuzor & Y. Sente

cuzor.jpg

Une jeune militante américaine pour les droits civiques découvre un jour un mystérieux journal intime dans les affaires familiales. Il s’agit du journal que tenait son aïeule qui travaillait comme domestique pour la femme qui cousut les premiers drapeaux américains en 1776. Dans ce journal, elle raconte qu’elle glissa une étoile noire sous une des étoiles blanches de la bannière étoilée, afin d’honorer la mémoire du peuple noir américain.

La jeune fille rapporte cette découverte à son professeur d’Histoire, qui tire les ficelles jqsqu’à un sénateur qui accepte d’envoyer le frère de la jeune fille récupérer le drapeau des mains nazies. Celui-ci est en Europe, il attend d’être déployé avec le reste des troupes et fera partie des Monuments Men. Lire la suite de « Cinq branches de coton noir – Cuzor & Y. Sente »

Mon bilan de mai

Mon mois de mai marque le début d’une nouvelle aventure littéraire : grâce à ma petite bibliothèque, je vais participer au jury du Prix des lecteurs de littératures européennes de Cognac. En 2019, le livre est consacré à la littérature néerlandaise ou de langue néerlandaise. D’ici l’automne, je vais donc livre les cinq livres sélectionnés pour le prix, afin d’identifier mon chouchou. J’ai commencé fort, avec la lecture de Le coeur converti de Stefan Hertmans, qui m’a absolument passionnée, et qui constitue mon coup de coeur du mois de mai.

Comme bien souvent, j’ai lu quelques ouvrages tournant autour de l’Histoire américaine, ce qui m’intéresse toujours autant.

Mon coup de coeur

HERTMANS.jpg

Mes jolies lectures

Mes déceptions & abandons

Lectures en cours et à venir

Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin – Emilie Plateau

plateau2Claudette Colvin est une jeune femme noire américaine née en 1939 dans l’Alabama. Elevée dans une famille particulièrement pauvre, elle est confiée à une tante et un oncle très tôt, qu’elle considère comme ses parents. Clodette est une jeune fille sans histoire, qui étudie à l’école dans l’espoir d’être un jour avocate.

Un jour, alors qu’elle n’a que 15 ans, elle refuse de laisser sa place dans le bus à une femme blanche. Elle est immédiatement dénoncée et arrêtée par la police qui la violente et l’enferme en prison. Mais la famille de Colette a beaucoup de mal à obtenir l’adhésion de la communauté pour créer un mouvement contestataire durable.

Emilie Plateau cherche à rendre justice à cette jeune femme qui fut la première femme à refuser de laisser sa place dans un bus alors même que le nom associé à cette acte de résistance est celui de Rosa Parks. Lire la suite de « Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin – Emilie Plateau »

Cristallisation secrète – Yoko Ogawa

OGAWA« Et si les mots disparaissent, que va-t-il se passer ? » (page 36)

Dans cette île japonaise, une police secrète veille à l’application d’un phénomène mystérieux : la disparition d’objets, de choses. Régulièrement, les insulaires se réveillent le matin avec la sensation que quelque chose n’existe plus : les roses, le parfum, les chapeaux, les romans, leur jambe gauche… Cette disparition n’est pas uniquement physique puisque le souvenir de la chose en question disparaît avec, et toutes les émotions qui lui sont rattachées. La police secrète traque les personnes qui gardent dans leur coeur le souvenir de ces objets. La narratrice de cette histoire est une jeune romancière. Elle raconte comment elle vit avec toutes ces disparitions et à quel point elle regrette de s’en accomoder. Elle en vient à cacher chez elle son éditeur, qui fait partie de ceux qui ne peuvent oublier les sensations de ces choses disparues.

Cette très belle dystopie sur les régimes totalitaires et les résistances a une tonalité particulièrement douce et lugubre. Lire la suite de « Cristallisation secrète – Yoko Ogawa »

Cent ans -Herbjorg Wassmo

wassmo2En cent ans, beaucoup de femmes sont nées et ont donné naissance dans cette famille du nord de la Norvège. L’histoire commence en 1848, quand le père de la famille Lind décède. Ils sont 15 enfant, dont 6 nés d’un premier mariage. On suit alors la vie d’une des filles de la famille, Sara Suzanne. Celle-ci se marie avec Johannes, suite à la pression de sa famille qui ne sait pas comment s’en sortir avec autant de bouches à nourir.

Elida est le douzième enfant de Sara Suzanne. Très jeune, elle se marie avec Fredrik contre l’avis de sa mère, qui ne voit pas d’un bon oeil que sa fille épouse un poète qui n’a pas de réel métier. Elida et Fredrik s’aiment profondément et se comprennent sans se parler. Fredrik souffre de la fertilité de sa femme, qui n’en peut plus de passer son temps en couches. Lorsque Fredrik apprend qu’il est atteint d’une maladie grave, toute la grande famille part à Oslo pour qu’il s’y fasse soigner. Les enfants sont alors scolarisés dans une école du sud du pays et doivent endurer les remarques blessantes contre leur culture et leur langue du nord.

Puis, vient l’histoire de la mère de Herbjorg Wassmo, l’autrice de Cent ans. Lire la suite de « Cent ans -Herbjorg Wassmo »

Le silence de la mer (et autres récits) – Vercors

vercors2Pendant l’Occupation allemande, un jeune soldat allemand candide et plein d’idéaux est logé au sein d’un foyer français. Tous les soirs, il rejoint le maître des lieux et sa nièce, qui l’écoutent et le regardent sans dire un mot. Voilà leur manière de résister : ne pas fraterniser avec l’ennemi, garder leur honneur. Vercors se contente d’observer ces deux français et de raconter leurs réactions. Ils ne disent rien et pourtant cette nouvelle est très dense. On y voit notamment l’évolution de la pensée du soldat, qui se rend compte de l’horreur de la doctrine en laquelle il croyait mais qu’il ne peut se résoudre à trahir. Vercors montre également l’évolution des sentiments de la jeune fille, qui fait malgré tout le choix de sa patrie. Ce texte est une superbe leçon d’écriture, où en une cinquantaine de pages Vercors donne une magnifique leçon sur le fameux « show it don’t tell ». Lire la suite de « Le silence de la mer (et autres récits) – Vercors »

Bibliomaniacs – Episode 60

Nous voici de retour avec un nouvel épisode de notre podcast littéraire, et de très belles lectures :

  • Cent ans de Herbjorg Wassmo chez Gaïa
  • Le silence de la mer de Vercors au Livre de Poche
  • Cristallisation secrète de Yoko Ogawa chez Actes Sud

Très bonne écoute !

Une éducation – Tara Westover

WESTOVER3

Tara Westover est née en 1986 dans une famille mormone ultra-radicale. Elevée au milieu des montagnes de l’Idaho, elle n’eut pas le droit d’aller à l’école. Son père était convaincu d’un complot du gouvernement, ayant infiltré les fonctions médicales et scolaires. A la place, elle reçut une éducation domestique, qui consistait à travailler pour son père dans leur féraillerie et à risquer sa santé et sa vie à tout moment.

Entourée de ses nombreux frères et soeurs, elle subit les violences de l’un d’entre eux quant un autre lui ouvrit l’esprit en lui faisant découvrir la musique gospel. Ses rares petits bonheurs sont ses moments d’écoute de la musique avec son frère ou de lecture. Petit à petit, elle finit par s’éloigner de son père et de son frère et elle comprend que son seul moyen pour cela est d’entrer à l’université. Elle dut faire preuve d’une abnégation et d’une force d’esprit phénoménales : à 16 ans, elle réussit les concours d’entrée alors même qu’elle n’était jamais allée à l’école.

Ce récit autobiographique est à la fois d’une noirceur profonde tout en étant très solaire. Lire la suite de « Une éducation – Tara Westover »

Mon bilan d’avril

Mon coup de coeur

Au début du mois, j’ai enfin terminé la belle autobiographie de Michelle Obama. C’est le genre de livre qui procure beaucoup d’optimisme et d’énergie. Je vous en parle ici.

obama

Mes autres belles lectures

La déception du mois

J’ai eu du mal avec les choix éthiques racontés par Elisabeth Quin. Je vous en dis un peu plus par ici.

QUIN

Lectures en cours et à venir

Devenir – Michelle Obama

OBAMA2« Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. A vous de vous en emparer. » (page 11)

J’attendais la sortie en France des mémoires de Michelle Obama avec impatience et j’ai pourtant pris mon temps pour lire ce gros pavé de plus de 500 pages. Non pas qu’il ne me plaisait pas, au contraire, puisque cette lecture fut un coup de coeur. Mais engagée dans de nombreuses autres lectures que je devais terminer, notamment pour les Bibliomaniacs, j’étais contrainte de poser régulièrement ce livre. Et à chaque fois que je me suis replongée dedans, ce fut avec une grande facilité et beaucoup de plaisir.

Michelle Obama raconte d’abord son enfance dans le sud de Chicago : une enfance heureuse, entourée de sa famille. Elle grandit dans un quartier populaire, consciente des difficultés financières de ses parents et raconte ses années de jeunesse sans auto-apitoiement. J’ai aimé la sobriété et la sincérité qui se dégagent Lire la suite de « Devenir – Michelle Obama »