Alyah – Eliette Abécassis

81tmvimjvelEsther Vidal habite à Paris, où elle élève seule ses deux enfants depuis qu’elle a divorcé de son mari. Elle enseigne le français dans un collège défavorisé. Depuis les attentats de janvier 2015, elle ne se sent plus en sécurité. Esther est juive et a l’impression de porter sa religion et son passé sur son visage. Elle tente à tout prix de se faire petite, de se faire oublier, de peur de devenir la cible d’actes antisémites.

Eliette Abécassis laisse parler Esther à la manière d’un témoignage réaliste. Elle lui fait raconter sa réalité de mère de deux enfants dans un Paris devenu dangereux et une France de plus en plus raciste. Mais Esther ne raconte pas seulement son quotidien ; elle partage également ses interrogations et ses réflexions sur la politique intérieure et internationale française. En utilisant le truchement d’Esther, Eliette Abécassis frôle parfois le essayiste.

Bien que ce témoignage fictif-réaliste soit intéressant en soi et du fait de sa nature littéraire peu commune, je n’ai pas trouvé plus d’intérêt que cela à ce roman. La narration d’Esther reste assez pauvre d’un point de vue du . Le roman ne propose pas réellement d’intrigue et il tourne parfois trop à l’essai. Je suis certaine qu’il aurait mieux valu publier certains passages en tant qu’essai indépendant plutôt que de s’obstiner à vouloir fourrer de la politique dans de la littérature. Au final, je ressors de cette lecture avec une vision intéressante mais aucun plaisir de lecture, très peu de souvenirs et une impression de bâclage. Bref, passez votre chemin.

Référence

Eliette Abécassis, Alyah, éditions Albin Michel, 243 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s