La marche du cavalier – Geneviève Brisac

54142_couverture_hres_0Geneviève Brisac parle des écrivaines qu’elle aime. Elle raconte certains de leurs romans et ce qui l’a touchée dans leurs personnages, leur façon d’écrire et de raconter. Elle parle essentiellement d’écrivaines dont je n’avais personnellement jamais entendu parler (Grace Perley, Ludmila Oulitskaïa, Flannery O’Conner, etc.).

Dans « l’introduction » de cet essai, se trouve une question très intéressante, cachée au milieu d’un nombre considérable de grandes considérations sociales et politiques parfaitement vagues  (et dont on peut légitimement douter de la valeur) :

« Y a-t-il une littérature féminine ? » (page 11)

Quel sujet intéressant ! Malheureusement pour le lecteur, Geneviève Brisac s’égare parmi toutes ses explications de texte et en oublie de construire une argumentation structurée autour de cette passionnante question. Cela m’a rendue furieuse de « gaspiller » un tel sujet, au point que je n’ai vu que des défauts dans ce livre et j’en ai été incapable de prendre du recul.

Je reproche à cet essai non seulement son absence de structure argumentative mais aussi le fait qu’il soit parfois très décousu (à moins que l’introduction n’ait vocation à décourager les lecteurs les moins braves ?) et rempli de banalités. Geneviève Brisac passe du coq à l’âne, ouvre des parenthèses hors sujet et en change d’un paragraphe à un autre. Dès le début de son essai, elle écrit « On découvre ce que l’on pense en écrivant » (p.11), considération avec laquelle je suis plutôt d’accord mais cela ne veut pas dire qu’un écrivain/essayiste peut se contenter de jeter des phrases sur le papier, en découvrant sa propre pensée. L’écriture doit être travaillée !

Si vous cherchez donc un bon livre qui traite de la question de l’écriture des femmes, je vous conseille plutôt de vous offrir Une chambre à soi de Virginia Woolf.

Référence

Geneviève Brisac, La marche du cavalier, éditions de l’olivier, 136 pages

Publicités

4 commentaires sur « La marche du cavalier – Geneviève Brisac »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s