Musée Guimet : deux expos pour le prix d’une !

Lundi, j’ai profité de ce jour férié pour me rendre au Musée Guimet, où l’exposition Kimono me faisait envie depuis quelques temps. Il faut dire que les belles photos vues sur les blogs et réseaux sociaux avaient finies par me convaincre de m’y rendre.

Ne croyez pas qu’un week-end de pont vous garantira moins de monde au Musée Guimet… celui-ci reste systématiquement pris d’assaut ! Il vous faudra faire deux fois la queue (à l’extérieur du musée puis à l’intérieur, devant l’entrée de l’expo) pour accéder à cette belle expo, qui attire beaucoup de monde.

Kimono, au bonheur des dames

L’exposition Kimono vous expliquera la naissance de cet habit et son essor pendant la période Edo au Japon. Vous y découvrirez sa conception et toutes les façons de « décorer » les kimonos : chaque classe sociale a son propre code vestimentaire. Même si les classes guerrières, commerçantes et agricoles portent toutes cet habit, les dessins réalisés sur les kimonos vont les distinguer. Pour les classes commerçantes, on retrouve notamment beaucoup de dessins inspirés de la littérature japonaise.

La dernière partie de l’exposition s’attache à montrer l’impact de ce vêtement en Occident, à la fois au XIXème siècle avec le mouvement du « japonisme » et de nos jours, via les grands couturiers qui s’inspirent de cette forme pour leurs créations.

J’ai été agréablement surprise par cette exposition car même si je m’attendais à apprécier les kimonos exposés, je ne m’attendais pas à apprécier la scénographie ou l’organisation de l’exposition. J’avais eu plusieurs expériences décevantes au Musée Guimet, dont je trouvais que les expositions avaient jusque-là tendance à manquer d’explication et de pédagogie. Il n’en est rien de celle-ci, que je vous conseille. Elle intéressera autant les adultes que les enfants également.

Alexandra David-Néel, une aventurière au musée

J’ai découvert par hasard que le musée Guimet avait une exposition en cours sur la grande exploratrice Alexandra David-Néel. J’ai donc profité de mon billet d’entrée pour la visiter.

Alexandra David-Néel doit en partie sa curiosité pour l’Asie au musée Guimet, où elle fit une visite dans sa jeunesse qui lui donna l’envie de voyager en orient. C’est donc assez naturellement que le musée lui offre un espace, pour parler de sa passion pour l’Asie.

Cette petite exposition présente la vie de cette voyageuse à travers des photos de ses voyages et des objets et œuvres d’art qui lui appartenaient et dont elle fit don au musée. J’ai trouvé que c’était une manière intéressante de découvrir la vie d’Alexandra David-Néel et ce que j’en ai vu m’a donné envie d’en apprendre plus. Je pense notamment approfondir cela avec la BD de Fred Campoy et Mathieu Blanchot.

Publicités

2 commentaires sur « Musée Guimet : deux expos pour le prix d’une ! »

  1. j’ai moi aussi vu de très belles photos sur IG, et j’ai vraiment envie de voir l’expo sur les kimonos 🙂 par contre, c’est juqu’au 22/05, il va falloir que je fasse vite!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s