L’été des charognes – Simon Johannin

book_767_image_coverDans la campagne française, un petit garçon raconte son été. Il s’occupe en s’amusant avec ses amis : regarder la télévision chez une voisine, martyriser les animaux des voisins, aider son père à la ferme…

Voici un roman extrêmement noir, violent et sanglant. L’éducation et la vie de ce petit garçon ne laissent pas de place à la tendresse et à l’amour. Dans ces familles, les enfants sont élevés à la dure, à grand coup de torgnoles.

J’ai eu beaucoup de mal à lire L’été des charognes à cause de toute sa noirceur, si réaliste et si bien écrite. Le langage parlé du narrateur aurait facilement pu devenir agaçant. Or, non seulement ce n’est pas le cas, mais il donne plus de crédibilité et de réalisme à la narration. 

Bien que je n’en ai lu que le tiers, je reconnais que L’été des charognes est un bon roman à recommander aux amateurs de romans noirs.

Référence

Simon Johannin, L’été des charognes, éditions Allia, 140 pages

Prix_Orange_du_Livre (1)

Lu dans le cadre du Prix Orange du Livre 2017

Publicités

2 commentaires sur « L’été des charognes – Simon Johannin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s