Swing Time – Zadie Smith

smith

Deux petites filles deviennent amies et ont un point commun qui scelle cette amitié : leur passion pour la danse. Alors que Tracey est la plus talentueuse, la narratrice excelle en chant. Elles rêvent devant les comédies musicales américaines et s’imaginent devenir un jour de grandes stars elles aussi.

Zadie Smith ponctue sa narration d’aller-retours dans le présent et le passé des deux jeunes filles/femmes. La narratrice devient l’assistante personnelle d’une grande chanteuse américaine et participe au développement d’un projet caritatif de celle-ci en Afrique, lui permettant ainsi de se rapprocher de ses origines. Quant à Tracey, elle semble essayer de vivre de la danse. Mais des événements ont mystérieusement séparés les deux jeunes femmes.

Le début de Swing Time est particulièrement prometteur car ce roman nous plonge dans la construction d’une amitié féminine autour d’une passion artistique qui met les deux enfants en concurrence. Elles sont toutes les deux victimes d’une comparaison continuelle qu’elles subissent par leur mère ou bien dont elles sont à l’origine : comparaison de leurs talents, de leurs parents, de leur mode de vie… Cette amitié-concurrence m’a rappelé des souvenirs de lecture qui me sont chers, ceux de la Saga prodigieuse. Malheureusement, la comparaison s’arrête là.

J’ai perdu tout intérêt dans l’histoire adulte de la narratrice. Son quotidien devenant superficiel et sans intérêt, le roman en pâti. Elle sert une chanteuse-star dont le portrait est très probablement très réaliste mais qui n’a éveillé aucun intérêt en moi. Le projet caritatif qu’elle suit en Afrique l’amène à développer des relations plus approfondies avec de nouvelles personnes mais j’ai eu le sentiment que cela n’apportait rien au roman.

Je ne m’explique pas cette absence d’intérêt pour ce roman qui est pourtant bien écrit. J’en ai abandonné la lecture sur la fin (ce qui m’arrive rarement puisque lorsque j’abandonne c’est à la première moitié), et sans aucun regret. Il est certain que je l’oublierai très rapidement.

Référence

Zadie Smith, Swing Time, éditions Gallimard,

Merci aux éditions Gallimard qui m’ont permis de découvrir Zadie Smith, même si ce ne fut pas concluant. 

Publicités

Un commentaire sur « Swing Time – Zadie Smith »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s