Pars vite et reviens tard – Fred Vargas

VARGAS2

« Qui sème la merde récolte des puces » (page 257)

Joss est crieur public dans le quartier de Montparnasse. Trois fois par jour, il annonce les nouvelles que des anonymes lui laissent dans une boîte, accompagnées de monnaie. Un mystérieux client lui laisse tous les jours des messages très troublant, qui semblent être annonciateur d’une catastrophe. L’un des commerçants du quartier le convainc d’en parler à la police car cela ne présage rien de bon. Ils sont reçus par le commissaire Adamsberg, qui les écoute sans en tirer aucune conclusion. Son esprit est ailleurs : il est préoccupé par le fait que dans plusieurs immeubles parisiens, des 4 à l’envers ont été peints sur les portes des appartements.

La puissance de ce roman est qu’il commence comme un roman social, racontant l’histoire d’hommes déchus qui réussissent à se reconstruire et qui apprennent de nouveau à rechercher le bonheur. Et pourtant, il finit par prendre la tournure d’un très bon polar, avec une montée en puissance très bien dosée. Il sera notamment question de meurtres et de soupçons d’une pandémie.

J’ai dévoré ce roman avec grand plaisir et très vite. J’ai été surprise de voir à quel point Fred Vargas travaillait l’histoire familiale ou sociale de chaque personnage, sans jamais tomber dans une caricature. Alors même que 90% des personnages sont masculins, on y trouve un parfait équilibre dans la manière dont les thématiques sont traitées. Ses personnages et notamment ceux de flics n’ont rien de caricaturalement viriles, même s’ils sont faits de failles et de blessures.

Fred Vargas mène son intrigue en y incorporant réugulièrement des rebondissements et une variété de personnages rendant le tout particulièrement dynamique et passionnant. Quel dommage de ne pas l’avoir découverte plus tôt !

Référence

Fred Vargas, Pars vite et reviens tard, éditions J’ai lu, 346 pages

2 commentaires sur « Pars vite et reviens tard – Fred Vargas »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s