Ton histoire, mon histoire – Connie Palmen

PALMEN3

Dans ce roman, l’époux de la poétesse américaine Sylvia Plath raconte leur rencontre, leur vie de couple, leur manière si particulière de s’aimer. Sylvia Plath s’est suicidée, ce qui a donné lieu à beaucoup de critiques à l’égard de Ted Hughes. Il raconte leur histoire en y mettant tout le tragique possible, afin de démontrer à quel point ils étaient tous les deux condamnés au malheur dès le début de leur relation.

Cela donne un style lourdement tragique, particulièrement répétitif sur la thématique du « vous voyez bien à quel point nous étions fichus d’avance ». C’est ce style très bavard, trop attaché à analyser plutôt qu’à raconter, qui m’a inspiré de la répulsion au bout de quelques pages, me faisant vite abandonner cette lecture.

Référence

Connie Palmen, Ton histoire, mon histoire, éditions Actes Sud, traduit par Arlette Ounanian, 272 pages

Un commentaire sur « Ton histoire, mon histoire – Connie Palmen »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s