Une joie féroce – Sorj Chalandon

CHALANDON3

« Elle m’a parlé avec passion d’Elena Ferrante, je lui ai répondu mal de dos. »

Jeanne est libraire à Paris. Elle a la cinquantaine et vient d’apprendre qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Son mari ne supporte pas de la savoir malade et n’est d’aucun soutien dans cette terrible épreuve. Afin de ne pas assister, impuissant, à la chute de ses cheveux, il la quitte.

« Le dos de Matt. Mon image de nuit depuis la mort de Jules. »

En chimio, Jeanne fait la connaissance d’une malade avec qui elle devient amie. Brigitte est là pour l’écouter et la rassurer. Elle la fait entrer dans son cercle d’amis et Jeanne devient ainsi la quatrième colocataire de ce joyeux appartement parisien. Les quatre femmes partagent leurs douleurs et notamment une douleur qui les amènera à préparer un bracage d’un grand joailler de la place Vendôme. Presque du jour au lendemain, leurs préoccupation sont transformées, tout comme leur vie.

L’intrigue d’Une joie féroce est particuilèrement surprenante car il ne faut finalement pas s’attendre à un roman sur la maladie mais plutôt sur la maternité. Je me suis laissée agréablement surprendre par ce revirement vers un genre plutôt suspense-action, même si je considère maintenant -avec un peu de recul- que cela a quelque chose de farfelu et d’invraisemblable. Aimant particulièrement Sorj Chalandon, il n’est pas impossible que je sois plus clémente avec lui que je ne l’aurais été avec un autre auteur. J’ai toutefois passé un très bon moment de lecture et je me suis laissée emporter sans difficulté aux côtés de Jeanne, Brigitte, Assia et Melody.

Référence

Sorj Chalandon, Une joie féroce, éditions Grasset, 320 pages

Merci aux éditions Grasset pour cette belle lecture !

5 commentaires sur « Une joie féroce – Sorj Chalandon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s