Le regard féminin, une révolution à l’écran – Iris Brey

BREY

Qu’est-ce que le female gaze ? Qu’est-ce qu’il l’oppose au male gaze ? Pourquoi le test de Bechdel n’est-il pas suffisant pour analyser une oeuvre de cinéma d’un point de vue féministe ?

Le regard féminin n’est pas un regard porté par une réalisatrice-femme mais un regard qui offre le point de vue d’un ou plusieurs personnages féminins, un point de vue qui permet de partager l’expérience d’un personnage féminin.

« Le female gaze, par conséquent, n’est pas un « portrait de femme », la question n’est pas seulement d’avoir un personnage féminin comme personnage central, mais d’être à ses côtés. Nous ne la regardons pas faire, nous faisons avec elle. »

Iris Brey a écrit un très beau cours de cinéma. Elle décortique les différentes techniques de mise en scène et la manière de filmer des films. Elle montre comment une manière de raconter un personnage peut le rendre sujet de l’histoire et permet de fait ressentir son expérience. La voix off ou la caméra subjective sont notamment des techniques du female gaze. Alors qu’il est un objet de désir dans le male gaze, le corps féminin devient sujet de désir dans le female gaze. Le regard masculin n’est pas réservé aux hommes puisque celui-ci peut également être utilisé sur des corps d’hommes (souvenez-vous de la scène dans Once upon a time…in Hollywood où Brad Pitt est filmé torse nu sur le toit de la maison).

Filmer une femme par les techniques du male gaze consiste à le morceler en utilisant des procédés de champs ou contrechamps. Cela peut aussi consister à le filmer en donnant le sentiment que le personnage féminin est épié à son insu (ce qu’Iris Brey appelle la « pulsion scopique »). Non seulement le male gaze ne va pas chercher à comprendre le point de vue du personnage féminin mais il renforce la soumission des personnages féminin au regard des hommes.

« Le male gaze a renforcé une vision du sexe où la femme est soumise, un objet à prendre, et cela sans que ce soit un jeu ou un rôle construit. Nous avons donc appris, par les images qui nous entourent, qu’une femme désirable est une femme qui ne donne pas son consentement. »

Pour appuyer tous ses propos, Iris Brey décrit un nombre important de scènes du cinéma français et américain, ainsi que de séries. Après leur description, elle explique avec beaucoup de pédagogie comment les techniques utilisées dans ces scènes contribuent à offrir au spectateur le point de vue du personnage féminin ou au contraire à l’en priver, voire à faire du spectateur un complice du regard masculin.

« […] la manière dont les femmes sont représentées est une démarche esthétique autant que politique. »

Le livre est particulièrement riche d’exemples, qui m’ont donné envie de découvrir un certain nombre de films, parfois des classiques que je ne connaissais pas. Cet essai est réellement accessible aux lecteurs qui n’ont pas de connaissances sur les techniques du cinéma ni de culture cinématographique. Au contraire, cela ne pourra que renforcer la curiosité des lecteurs à aller regarder plus de films, plus de bons films. Certains exemples m’ont parfois paru longs (surtout quand je n’en avais pas vu les films) et rien n’empêche de passer un peu plus rapidement, si cela devenait gênant.

Je suis vraiment ravie d’avoir lu ce très bon essai, qui m’a non seulement ouvert les yeux sur le male/female gaze mais qui m’a également donné des clefs de compréhension d’oeuvres cinématographiques, moi qui n’avais aucune connaissance en matière de critique cinéma. A lire absolument !

Référence

Iris Brey, Le regard féminin, une révolution à l’écran, éditions de l’Olivier, 252 pages

Un commentaire sur « Le regard féminin, une révolution à l’écran – Iris Brey »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s