Radicales – Coralie Bru

Julia a la cinquantaine, elle est correctrice. Un jour, elle a le pressentiment que quelque chose ne va pas dans la vie de sa fille et adolescente Lucie. Son instinct est le bon et celle-ci lui confie un secret et lui demande de l’aider, sans rien dire à leur entourage familial proche. Ce secret lui révèle sa fille, dont elle ne soupçonnait pas la force, tout en ouvrant la porte à d’autres secrets tus.

J’ai mis beaucoup de temps à me lancer dans l’écriture de cet article car je craignais qu’il ne soit pas à la hauteur du roman. J’ai en effet été très touchée par la finesse de Coralie Bru, sa manière de parler de sujets importants et trop peu abordés dans la littérature. Ce qui m’a le plus émue est bien entendu le thème de l’interruption de grossesse (que celle-ci soit volontaire ou médicale), et aussi celui de la manière dont les enfants échappent à leurs parents en grandissant. J’ai été surprise par le fait que ce sujet me touche autant. Il y a une émotion et un tel recul dans la voix du personnage principal, qui m’a permis de me mettre à la place de mes propres parents et de ressentir les émotions qu’ils ont certainement dû éprouver en voyant leurs enfants grandir puis partir de la maison. Même si c’est exactement ce que je recherche dans la littérature, il est rare qu’un roman me fasse un tel effet empathique, jusque dans ma propre vie. Et c’est bien là la puissance de Radicales : les personnages incarnent parfaitement la réalité vécue par les femmes à propos de leur grossesse, qu’elles décident de l’interrompre ou bien qu’elles subissent une perte tragique. Il y a une telle justesse dans ces personnages, leurs dialogues, leur vécu, qu’il est impossible de ne pas faire le lien avec nos histoires personnelles ou celles de nos proches. A peine refermé, c’est un roman que l’on a alors envie d’offrir aux femmes qui nous entourrent.

J’ai beaucoup apprécié la tonalité de Radicales, qui aborde des sujets douloureux avec délicatesse mais aussi avec une touche d’humour. Plusieurs fois, j’ai souri devant certains détails, ce qui m’arrive habituellement peu en lisant. Je crois que je fait que la narration soit écrite du point de vue de Julia y est pour beaucoup. Cela apporte beaucoup d’humanité, d’émotion, Julia ayant à la fois une forme de sagesse et aussi une naïveté sur certaines choses.

Radicales est le roman de Coralie Bru qui m’a le plus touchée et je vous le recommande de tout mon coeur.

Référence

Coralie Bru, Radicales, Librinova, 247 pages

2 commentaires sur « Radicales – Coralie Bru »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s