Bibliomaniacs : un épisode spécial avec Jean Hegland !

Quel honneur et quelle joie d’avoir pu enregistrer une émission avec Jean Hegland, en duplex depuis sa maison au fin fond de la forêt californienne ! Dans le contexte très particulier que nous vivons tous en ce moment, celui de l’isolation sociale, nous avons souhaité prendre le temps d’échanger avec l’autrice du très beau roman Dans la forêt (publié aux éditions Gallmeister).

A cette occasion, Jean Hegland nous a conseillé une liste de lectures sur la base desquelles discuter ensemble. C’est ainsi que nous en sommes venues à parler de son roman bien entendu, mais aussi du Mur invisible de Marlène Haushoffer, de l’essai Couler en beauté plutôt que flotter sans grâce de Corinne Morel Darleux et de L’arbre monde de Richard Powers.

L’émission est à la fois disponible en VO et en version française, grâce à l’excellent travail de montage de Coralie et d’interprète d’Anne. Vous pouvez les retrouver, comme d’habitude, sur notre site internet ainsi que sur toutes les applis de podcast.

Très bonne écoute à tous !

Mon bilan d’avril

Voici un petit mois de lectures car j’ai énormément de mal à investir du temps dans des livres, la faute à la surcharge de travail et à la fatigue liée à cette période très particulière. J’ai tout de même bon espoir de réussir à m’y remettre progressivement mais je ne vis pas trop mal cette absence sur mon blog. Comme je l’ai toujours fait, je poste à mon rythme, ce qui signifie parfois que c’est plusieurs fois par semaine et d’autre fois pas du tout pendant plusieurs semaines.

Je passe également pas mal de mon temps personnel sur d’autres projets, comme le podcast Bibliomaniacs, qui me tient beaucoup à coeur. Nous avons notamment enregistré une très belle émission avec l’écrivaine Jean Hegland, ce dont je suis particulièrement fière.

Mon coup de coeur

DEEN

Mes deux autres lectures

Mon bilan de mars

Le mois de mars, avec les particularités qu’il a amené dans nos vies, ne m’a pas permis de lire autant que je l’aurais aimé. Et malheureusement, avec quelques semaines de recul, je regrette de ne pas m’être lancée dans plus de fictions. Je n’avais absolument pas la tranquillité et le repos nécessaires pour lire des essais. Les romans m’ont vraiment manqué et je compte lire plus de fiction en avril (ou moins d’essais en tout cas).

Mon coup de coeur

LIERON

Mes belles lectures

Quelques déceptions/abandons

Le regard féminin, une révolution à l’écran – Iris Brey

BREY

Qu’est-ce que le female gaze ? Qu’est-ce qu’il l’oppose au male gaze ? Pourquoi le test de Bechdel n’est-il pas suffisant pour analyser une oeuvre de cinéma d’un point de vue féministe ?

Le regard féminin n’est pas un regard porté par une réalisatrice-femme mais un regard qui offre le point de vue d’un ou plusieurs personnages féminins, un point de vue qui permet de partager l’expérience d’un personnage féminin.

« Le female gaze, par conséquent, n’est pas un « portrait de femme », la question n’est pas seulement d’avoir un personnage féminin comme personnage central, mais d’être à ses côtés. Nous ne la regardons pas faire, nous faisons avec elle. »

Iris Brey a écrit un très beau cours de cinéma. Elle décortique les différentes techniques de mise en scène et la manière de filmer des films. Elle montre comment une manière de raconter un personnage peut le rendre sujet de l’histoire et permet de fait ressentir son expérience. La voix off ou la caméra subjective sont notamment des techniques du female gaze. Alors qu’il est un objet de désir dans le male gaze, le corps féminin devient sujet de désir dans le female gaze. Lire la suite de « Le regard féminin, une révolution à l’écran – Iris Brey »

Chroniques du hasard – Elena Ferrante

FERRANTE2

Entre 2018 et 2019, toutes les semaines, Elena Ferrante fournissait au journal anglais The Guardian un texte d’environ deux pages sur une thématique qui lui était proposée. A travers ces textes, elle se dévoile, parle de ses angoisses, de l’écriture, des femmes, de la ponctuation…

J’ai dévoré l’ensemble de ces textes en quelques petites heures, sans voir le temps passer. Comme toujours avec Elena Ferrante, c’est fin, essentiel, on en redemande ! Comme il me plairait de continuer à la lire de manière hebdomadaire.

Au-delà des textes en eux-mêmes, je tiens à souligner que le livre est un très bel objet Lire la suite de « Chroniques du hasard – Elena Ferrante »

Mon bilan de décembre

Avant de m’atteler au bilan de l’année 2019, voici le petit bilan en images de mes lectures de décembre. Finalement, j’ai assez peu profité de mes vacances de fin d’année pour lire. J’en ai en tout cas profité pour rouvrir une saga que j’aime lire dans ces moments de fête, celle du jeune sorcier Harry Potter…

Mes coups de coeur

Mes autres belles lectures

Une seule déception

 

NOTHOMB.jpg

Lectures en cours et à venir

Doggerland -Elisabeth Filhol

filhol2Margaret a étudié la géologie à l’université de Saint Andrews en Angleterre, où elle a rencontré Marc. Ils s’aimèrent pendant leurs études et se séparèrent à la fin de celles-ci. Celui-ci préféra la quitter pour saisir une opportunité professionnelle sur une plateforme pétrolère offshore. Margaret quant à elle a développé une expertise plutôt originale : elle devint chercheuse, spécialiste de l’île du Doggerland. Le Doggerland est une très grande île aujourd’hui enfouie sous les eaux, qui se situe au nord des Pays-Bas, entre l’Angleterre et le Danemark.

Le roman d’Elisabeth Filhol porte particulièrement bien son nom car même si Margaret est le personnage que l’on suit depuis le début de celui-ci, cette île enfouie est bien le personnage principal. Elisabeth Filhol raconte tout de cette île : son histoire, sa topographie, les recherches archéologiques qui y sont pratiquées, la force des vents, des marées, etc. Au bout de plus d’une centaine de pages, j’étais atteinte d’une affection particulière, le mal de Doggerland : impossible de lire une page de plus, sous peine d’ennui profond. Il m’a été rarement Lire la suite de « Doggerland -Elisabeth Filhol »

Mon bilan de mai

Mon mois de mai marque le début d’une nouvelle aventure littéraire : grâce à ma petite bibliothèque, je vais participer au jury du Prix des lecteurs de littératures européennes de Cognac. En 2019, le livre est consacré à la littérature néerlandaise ou de langue néerlandaise. D’ici l’automne, je vais donc livre les cinq livres sélectionnés pour le prix, afin d’identifier mon chouchou. J’ai commencé fort, avec la lecture de Le coeur converti de Stefan Hertmans, qui m’a absolument passionnée, et qui constitue mon coup de coeur du mois de mai.

Comme bien souvent, j’ai lu quelques ouvrages tournant autour de l’Histoire américaine, ce qui m’intéresse toujours autant.

Mon coup de coeur

HERTMANS.jpg

Mes jolies lectures

Mes déceptions & abandons

Lectures en cours et à venir

Devenir – Michelle Obama

OBAMA2« Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. A vous de vous en emparer. » (page 11)

J’attendais la sortie en France des mémoires de Michelle Obama avec impatience et j’ai pourtant pris mon temps pour lire ce gros pavé de plus de 500 pages. Non pas qu’il ne me plaisait pas, au contraire, puisque cette lecture fut un coup de coeur. Mais engagée dans de nombreuses autres lectures que je devais terminer, notamment pour les Bibliomaniacs, j’étais contrainte de poser régulièrement ce livre. Et à chaque fois que je me suis replongée dedans, ce fut avec une grande facilité et beaucoup de plaisir.

Michelle Obama raconte d’abord son enfance dans le sud de Chicago : une enfance heureuse, entourée de sa famille. Elle grandit dans un quartier populaire, consciente des difficultés financières de ses parents et raconte ses années de jeunesse sans auto-apitoiement. J’ai aimé la sobriété et la sincérité qui se dégagent Lire la suite de « Devenir – Michelle Obama »

Bibliomaniacs – Episode 59

Je suis particulièrement enchantée de ce 59ème épisode des Bibliomaniacs car ce programme est passionnant : émancipation féminine, éducation, famille, relation maternelle et paternelle… Nous y parlons notamment de :

  • Une éducation de Tara Westover chez JC Lattès
  • L’empreinte d’Alexandria Marzano-Lesnevich chez Sonatine
  • Lucy in the sky de Pete Fromm chez Gallmeister (poche Totem)

Pour l’écouter, vous pouvez le télécharger sur notre site ou bien utiliser Deezer, Spotify ou iTunes. Et surtout, pensez à attribuer plein d’étoiles à notre podcast sur iTunes, cela nous permettra de mieux le faire connaître et donc de donner envie de lire à encore plus de lecteurs.

Bonne écoute !