Sula – Toni Morrison

MORRISON

« A cet endroit, où on a arraché les mûriers et les vignes sauvages pour faire place au Golf municipal de Medallion, il y avait jadis un quartier. Il s’étalait sur les collines au-dessus de la vallée où était Medallion et descendait jusqu’au fleuve. Maintenant on appelle ça la banlieue, mais quand des Noirs y vivaient c’était le Fond. Une route ombragée par des chênes, des érables, des hêtres et des marroniers, reliait l’endroit à la vallée. Aujourd’hui les hêtres ont disparu, comme les poiriers où se perchaient les fleurs. »

Je ne me lasse pas du début de Sula, qui me remémore mes cours d’anglais au lycée. J’avais gardé de cette lecture en VO un souvenir bien particulier, celui d’une nostalgie, d’une atmosphère qui n’est plus, d’une enfance et d’une vie d’adulte libre, celle du personnage principal : Sula. Le décès de la grande écrivaine Toni Morrison cet été m’a donné envie de poursuivre ma découverte de son oeuvre et de relire ce petit chef-d’oeuvre qui me l’avait fait connaître.

Dans les années 1920, Nel et Sula sont deux petites filles qui grandissent dans une forme d’insouciance. Elles vivent dans un quartier pauvre et noir d’une ville de l’Ohio, où elles Lire la suite de « Sula – Toni Morrison »

Mon bilan de septembre

Septembre, mois de la rentrée et notamment de la rentrée littéraire. Je ne me suis absolument pas « jetée » sur les nouveautés et j’ai plutôt choisi de les sélectionner judicieusement. Bien évidemment, je ne pouvais pas passer à côté du nouveau roman de Sorj Chalandon, que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Je continuerai cette découverte de la rentrée dans les prochains mois.

Mon coup de coeurs

MORRISON3

Mon autre belle lecture

CHALANDON

Déceptions et/ou abandons

Lectures en cours et à venir

Bibliomaniacs Episode 64

Quoi de plus original, en cette rentrée, que de ne PAS parler de la rentrée littéraire ? Nous avons décidé de nous laisser le temps de découvrir les pépites de cette rentrée, puis d’en parler dans un épisode de l’automne ou bien à la fin de l’émission, « en coup de coeur ».

Pour l’affiche de la rentrée, nous vous proposons donc les belles lectures suivantes :

  • Nomadland de Jessica Bruder
  • Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage de Maya Angelou
  • Le mur invisible de Marlen Haushoffer

Et comme d’habitude, je vous mets le lien vers notre site internet. Vous pouvez également écouter l’épisode sur votre appli d’écoute préférée !

Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage – Maya Angelou

ANGELOU2

Derrière la grande écrivaine américaine Maya Angelou se cache la petite Marguerite Johnson, née en 1928 dans le Missouri. Toute petite, quand ses parents se séparent, elle est envoyée vivre avec son frère dans l’Arkansas, chez ses grand-parents paternels. Elle y découvre une nouvelle vie : son éducation y est particulièrement stricte mais elle ne connaît plus la faim. Sa grand-mère tient une épicerie et Maya découvre le plaisir de la nourriture, ce qui donne lieu à des scènes et des descriptions savoureuses. Dans cet Etat où sévit la ségragation et où les violences racistes sont communes, Maya découvre la peur et l’humiliation. Au gré de son enfance et des violences qu’elle subit, elle et son frère sont ballotés, entre leur mère, leur grand-mère paternelle et leur père. Maya grandit vite et tôt, c’est une enfant puis une adolescente intelligente, qui cherche la liberté à travers son indépendance. Lire la suite de « Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage – Maya Angelou »

Bibliomaniacs Episode 62

Encore en congés mais de retour de vacances montagnardes, je me rends compte que je n’ai pas partagé ici le contenu de l’affiche de la 62ème émission des Bibliomaniacs, émission de juillet :

  • Pars vite et reviens tard de Fred Vargas
  • Adolphe de Benjamin Constant
  • Le livre de Dina (Tome 1 : Les limons vides / Tome 2 : Les vivants aussi / Tome 3 : Mon bien-aimé est à moi) de Herbjørg Wassmo

Comme d’habitude, vous pouvez télécharger l’émission depuis notre site, l’écouter sur votre appli de podcasts préférée ou bien sur Deezer ou Spotify. Bonne écoute !

Adolphe – Benjamin Constant

adolphe 2« Qui que vous soyez, ne remettez jamais à un autre les intérêts de votre coeur ; le coeur seul peut plaider sa cause : il sonde seul ses blessures ; tout intermédiaire devient un juge ; il analyse, il transige, il conçoit l’indifférence ; il l’admet comme possible, il la reconnaît pour inévitable ; par là même il l’excuse, et l’indifférence se trouve ainsi, à sa grande surprise, légitime à ses propres yeux. »

 Adolphe est un jeune homme de la bourgeoisie au début du XIXème siècle. Influencé par son entourage, il se met à la quête d’une amante et finit par trouver un intérêt en Elléonore, la seule femme qui éveille sa curiosité. Elléonore est plus âgée que lui, elle est la compagne non officielle d’un grand aristocrate dont elle a deux enfants. Elle lui est très attachée et résiste tout d’abord aux avances d’Adolphe. Ces denrières se faisant plus pressantes, elle ne résiste pas à cette séduction et entre alors dans un engrenage qui ne sera que malheur et déceptions pour elle. Lire la suite de « Adolphe – Benjamin Constant »

Bibliomaniacs Episode 61

Je me rends compte que je n’ai fait aucun article pour parler du 61ème épisode des Bibliomaniacs, alors même qu’il s’agit d’un enregistrement très particulier pour nous. Mea culpa ! Nous avons l’immense honneur d’enregistrer le podcast avec David Foenkinos. Nous avions choisi ensemble deux titres et mis à l’affiche un troisième titre qu’il n’avait pas encore lu.

C’est avec plaisir que nous avons découvert dans l’intimité de son appartement cet écrivain que j’apprécie beaucoup et donc j’avais adoré Charlotte. Nous avons discuté des livres suivants :

  • Un homme de Philip Roth
  • L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera
  • Doggerland d’Elisabeth Filhol

J’espère que cette émission avec un invité vous plaira, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

Un homme – Philip Roth

ROTH4

Cet homme, qui constitue le personnage principal de Philip Roth, est décédé. Il est enterré par sa famille élargie, composée de trois épouses et de trois enfants. Alors que certains ont beaucoup de ressentiment pour lui, d’autres le pleurent sincèrement.

Il fut un grand nom dans le monde de la publicité, où il s’apanouit et s’enrichit jusqu’à sa retraite, qu’il passa dans une résidence pour personnes âgées sur la côte Atlantique. La publicité fut un métier qui lui convenait parfaitement, lui qui ne savait pas concevoir une relation avec une femme en dehors de l’acte de séduction.

Il est plutôt aisé de passer outre les aspects agaçants de la personnalité de cet homme qui cumule les conquêtes et trompe constamment ses épouses. En effet, le reste du roman et du vécu de cet homme sont non seulement intéressants mais racontés avec justesse. Lire la suite de « Un homme – Philip Roth »

L’insoutenable légèreté de l’être – Milan Kundera

KUNDERA2

Tomas exerce la profession de médecin à Prague à la fin des années 1960. Il est heureux de sa situation : il vit plusieurs relations amoureuses, fait facilement des conquêtes et ne se sent pas attaché à l’une de ces femmes. Il perd cette insouciance le jour où il décide d’épouser Tereza. Tereza est une jeune femme à qui il fit découvrir la vit à Prague et dont il tomba amoureux. Mais cet amour ne l’empêchait pas de poursuivre ses autres relations amoureuses, et notamment celle avec Sabina.

Milan Kundera raconte ce trio amoureux sur fond de guerre froide, puisque les trois personnages principaux durent quitter leur vie à la fin du Printemps de Prague, pour s’établir en Suisse. Ils finirent tout de même par regagner la République Tchèque, Tereza ne supportant pas de vivre loin de son pays.

J’étais particulièrement heureuse de relire ce chef-d’oeuvre Lire la suite de « L’insoutenable légèreté de l’être – Milan Kundera »

Mon bilan de mai

Mon mois de mai marque le début d’une nouvelle aventure littéraire : grâce à ma petite bibliothèque, je vais participer au jury du Prix des lecteurs de littératures européennes de Cognac. En 2019, le livre est consacré à la littérature néerlandaise ou de langue néerlandaise. D’ici l’automne, je vais donc livre les cinq livres sélectionnés pour le prix, afin d’identifier mon chouchou. J’ai commencé fort, avec la lecture de Le coeur converti de Stefan Hertmans, qui m’a absolument passionnée, et qui constitue mon coup de coeur du mois de mai.

Comme bien souvent, j’ai lu quelques ouvrages tournant autour de l’Histoire américaine, ce qui m’intéresse toujours autant.

Mon coup de coeur

HERTMANS.jpg

Mes jolies lectures

Mes déceptions & abandons

Lectures en cours et à venir