Crazy brave – Joy Harjo

HARJO

Joy Harjo est une poétesse américaine reconnue aux Etats-Unis. Dans ce texte autobiographique, elle raconte son enfance difficile, au sein d’une famille indienne (Cherokee et Creek) qui se déchira. Sa mère choisit de se remarier avec un homme blanc qui devint extrêmement violent une fois le mariage prononcé. Joy Harjo connut d’abord la tristesse d’avoir un père biologique alcoolique et absent puis la douleur d’avoir un second père abusif et violent. Elle réussit à s’enfuir de cet enfer grâce à l’université, où elle développa ses talents artistiques.

A travers ce récit, j’imagine facilement l’univers poétique de Joy Harjo. Je me l’imagine fait de songes poétiques, ceux que l’on retrouve au début de ce texte et qui constituent les pierres qui ont construit son enfance. Ces évocations oniriques ne plairont probablement pas à tous les lecteurs et les plus pragmatiques d’entre eux regretteront peut-être le manque de réalisme. Ils ne seront pas déçus par la suite : une enfance synonyme de violence et d’emprisonnement, jusqu’à la libération grâce à l’école. Lire la suite de « Crazy brave – Joy Harjo »

Le petit-fils – Nickolas Butler

BUTLER

« Lyle et Charlie avaient grandi ensemble dans des fermes voisines ; ils s’acquittaient de leurs corvées, allaient à l’école, jouaient au football et assistaient à l’école du dimanche ensemble. C’est la bénédiction et la malédiction la plus flagrante d’une petite ville : votre famille, vos amis, vos voisins, vos collègues de travail et votre paroisse ne cessent, semble-t-il, de vivre dans votre poche, de vous observer par la fenêtre ; ils sont assez proches de vous pour deviner si vous êtes heureux, triste, distrait, amoureux ou si vous avez une furieuse envie de disparaître à tout jamais. »

Lyle et Charlie sont très heureux de voir le retour de leur fille Shiloh chez eux, alors que la relations avec celle-ci fut particulièrement instable ces dernières années. Ils l’aident au mieux dans une situation de difficultés financières pour elle. Lyle profite du temps qu’il lui est ainsi offert avec son petit-fils pour nouer une relation qu’il espère ancrer profondément. Shiloh s’investit de plus en plus dans un mouvement religieux sectaire, les Coulee Lands, ce qui est de nature à inquiéter ses parents. Lire la suite de « Le petit-fils – Nickolas Butler »

Mon bilan de janvier

Voici une année qui commence en demi-teinte : des périodes de maladie m’ont à la fois beaucoup fatiguée en l’espace de quelques semaines seulement alors que j’avais terminé 2019 en parfaite santé. Mais la grippe m’a aussi permis de lire, clouée au lit… Je vous parlerai de mes deux coups de coeur de janvier dans les prochains jours !

Mes coups de coeur

Mes autres jolies lectures

 

Et la bonne nouvelle, c’est que je n’ai abandonné aucune de mes lectures. Certes, j’ai eu du mal à lire Agota Kristof mais je ne classe pas pour autant ces deux livres comme étant décevants puisqu’ils m’ont apporté quelque chose, même si je n’ai pas pris de plaisir à les lire.

Indian Creek – Pete Fromm

FROMM3

Quand il était étudiant, Pete Fromm accepta un job un peu particulier, celui de surveiller des oeufs de saumon placés dans le haut d’une rivière au fin fond de l’Idaho. Il est particulièrement excité à l’idée de passer sept mois seul au beau milieu de la nature, même s’il ne connaît pas grand chose en terme de survie. Ce n’est qu’un étudiant « ordinaire » et il devra découvrir par lui-même les techniques lui permettant de vivre dans ce milieu sauvage : couper son propre bois de chauffage, tuer et préparer sa nourriture, se déplacer dans une nature dangeureuse…

Il tint un journal intime pendant cette longue expérience et ce n’est que plusieurs années après qu’il décida d’en faire ce beau récit littéraire. Il raconte donc son quotidien de jeune homme avec la précision permise par ses notes et le recul permis par les années et par son expérience d’écrivain. Ce recul nous offre un ton parfois moqueur sur sa propre naïveté, souvent drôle, mais aussi une certaine capacité d’analyse des situations et une finesse narrative. Lire la suite de « Indian Creek – Pete Fromm »

Bibliomaniacs – Episode 68

Je n’ai pas pu enregistrer l’émission de janvier avec les amies des Bibliomaniacs mais je vous partage le contenu de cette très belle émission :

  • Mon Territoire, de Tess Sharpe, traduit par Héloïse Esquié, publié chez Sonatine, 566 pages.
  • Corruption, de Don Winslow, traduit par Jean Esch, publié chez Harper Collins (broché et poche), 592 pages.
  • Le Journal d’Asta, de Ruth Rendell, traduit par Pierre Ménard, publié chez Calmann Levy, 436 pages.

Vous pouvez retrouver l’émission sur notre site internet et sur toutes les applis de podcast. Bonne écoute !

Mon bilan de décembre

Avant de m’atteler au bilan de l’année 2019, voici le petit bilan en images de mes lectures de décembre. Finalement, j’ai assez peu profité de mes vacances de fin d’année pour lire. J’en ai en tout cas profité pour rouvrir une saga que j’aime lire dans ces moments de fête, celle du jeune sorcier Harry Potter…

Mes coups de coeur

Mes autres belles lectures

Une seule déception

 

NOTHOMB.jpg

Lectures en cours et à venir

Sula – Toni Morrison

MORRISON

« A cet endroit, où on a arraché les mûriers et les vignes sauvages pour faire place au Golf municipal de Medallion, il y avait jadis un quartier. Il s’étalait sur les collines au-dessus de la vallée où était Medallion et descendait jusqu’au fleuve. Maintenant on appelle ça la banlieue, mais quand des Noirs y vivaient c’était le Fond. Une route ombragée par des chênes, des érables, des hêtres et des marroniers, reliait l’endroit à la vallée. Aujourd’hui les hêtres ont disparu, comme les poiriers où se perchaient les fleurs. »

Je ne me lasse pas du début de Sula, qui me remémore mes cours d’anglais au lycée. J’avais gardé de cette lecture en VO un souvenir bien particulier, celui d’une nostalgie, d’une atmosphère qui n’est plus, d’une enfance et d’une vie d’adulte libre, celle du personnage principal : Sula. Le décès de la grande écrivaine Toni Morrison cet été m’a donné envie de poursuivre ma découverte de son oeuvre et de relire ce petit chef-d’oeuvre qui me l’avait fait connaître.

Dans les années 1920, Nel et Sula sont deux petites filles qui grandissent dans une forme d’insouciance. Elles vivent dans un quartier pauvre et noir d’une ville de l’Ohio, où elles Lire la suite de « Sula – Toni Morrison »

Mille femmes blanches – Jim Fergus

FERGUS2

En 1874, le grand chef cheyenne Little Wolf rencontre le président américain Ulysse Grant. Jim Fergus imagine le contenu de leur échange : Grant promet à Little Wolf de lui fournir mille femmes blanches que les indiens de sa tribu pourront épouser, ce qui constitue un gage de paix. Des femmes se portent volontaires pour intégrer ce programme, qu’elles considèrent parfois comme une échappatoire à leur situation tragique : certaines sont emprisonnées, d’autres internées ou dans grand état de pauvreté.

May Dodd a abandonné sa riche famille pour vivre librement avec celui qu’elle aime. Elle a fondé une famille et élève ses deux enfants avec son conjoint. Un jour, elle est internée de force par sa famille, qui ne peut supporter cette vie en dehors des codes sociaux et religieux puisqu’elle ne s’est jamais mariée. May fait partie de ces femmes qui choisirent d’intégrer le programme, dans l’espoir de recouvrer un jour sa liberté et de retrouver ses enfants. Lire la suite de « Mille femmes blanches – Jim Fergus »

Bibliomaniacs – Episode 65

Pour cause d’agenda hyper chargé, je n’ai pas pu enregistrer le 65ème épisode des Bibliomaniacs mais Coralie, Eva, Léo ont enregistré une très belle émission. Nous en avons profité pour inviter Laure, une nouvelle venue.

Dans cet épisode, elles vous parlent de :

  • A l’est d’Eden de John Steinbeck au Livre de Poche
  • A la ligne de Joseph Pontus aux éditions de La Table Ronde
  • Jeu blanc de Richard Wagamese chez 10/18

Pour télécharger l’épisode, c’est comme d’habitude par ici. Bonne écoute !

Mon bilan de septembre

Septembre, mois de la rentrée et notamment de la rentrée littéraire. Je ne me suis absolument pas « jetée » sur les nouveautés et j’ai plutôt choisi de les sélectionner judicieusement. Bien évidemment, je ne pouvais pas passer à côté du nouveau roman de Sorj Chalandon, que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Je continuerai cette découverte de la rentrée dans les prochains mois.

Mon coup de coeurs

MORRISON3

Mon autre belle lecture

CHALANDON

Déceptions et/ou abandons

Lectures en cours et à venir