Mon bilan de juin

Quel mois riche en littérature ! Non pas tellement parce que j’aurais beaucoup lu mais parce que j’ai eu la chance d’enregistrer un épisode de notre podcast avec David Foenkinos, qui nous a fait passer un excellent moment.

Je me suis plongée dans le dernier roman de Delphine de Vigan et j’ai commencé à renouer avec elle. J’ai adoré l’adaptation BD du grand classique de Harper Lee. J’ai découvert -très tardivement, certes- Fred Vargas avec Pars vite et reviens tard, et comme je regrette de ne pas l’avoir découverte plus tôt…

Je me suis lancée dans l’aventure du Prix des lecteurs de littératures européennes avec ma bibliothèque. J’ai fondu pour le magnifique roman d’aventure, d’amour, d’Histoire de Stefan Hertmans : Le coeur converti. Comme il mérite de gagner ce prix !

Mes coups de coeur

Mes autres belles lectures

Lectures en cours et à venir

Publicités

Cent ans -Herbjorg Wassmo

wassmo2En cent ans, beaucoup de femmes sont nées et ont donné naissance dans cette famille du nord de la Norvège. L’histoire commence en 1848, quand le père de la famille Lind décède. Ils sont 15 enfant, dont 6 nés d’un premier mariage. On suit alors la vie d’une des filles de la famille, Sara Suzanne. Celle-ci se marie avec Johannes, suite à la pression de sa famille qui ne sait pas comment s’en sortir avec autant de bouches à nourir.

Elida est le douzième enfant de Sara Suzanne. Très jeune, elle se marie avec Fredrik contre l’avis de sa mère, qui ne voit pas d’un bon oeil que sa fille épouse un poète qui n’a pas de réel métier. Elida et Fredrik s’aiment profondément et se comprennent sans se parler. Fredrik souffre de la fertilité de sa femme, qui n’en peut plus de passer son temps en couches. Lorsque Fredrik apprend qu’il est atteint d’une maladie grave, toute la grande famille part à Oslo pour qu’il s’y fasse soigner. Les enfants sont alors scolarisés dans une école du sud du pays et doivent endurer les remarques blessantes contre leur culture et leur langue du nord.

Puis, vient l’histoire de la mère de Herbjorg Wassmo, l’autrice de Cent ans. Lire la suite de « Cent ans -Herbjorg Wassmo »

Bibliomaniacs – Episode 60

Nous voici de retour avec un nouvel épisode de notre podcast littéraire, et de très belles lectures :

  • Cent ans de Herbjorg Wassmo chez Gaïa
  • Le silence de la mer de Vercors au Livre de Poche
  • Cristallisation secrète de Yoko Ogawa chez Actes Sud

Très bonne écoute !

Il n’en revint que trois – Gudbergur Bergsson

bergsson« Il affirmait que l’issue de cette histoire précise n’avait pas plus d’importance que celle de n’importe quel autre récit, ce qui comptait, c’étaient les péripéties entre le début et la fin. »

Trois sœurs ont quitté la ferme familiale perdue dans la campagne islandaise dans leur jeunesse, ne supportant plus cette vie. Un jour, leurs parents voient débarquer deux bébés, les filles de leurs propres filles et les élèvent comme leurs propres enfants. Dans les années 1940, elles font la connaissance d’un allemand qui semble vivre caché dans une grotte non loin de chez elles.

Gudbergur Bergsson raconte la vie de cette famille étrangement composée mais surtout le chamboulement de la Seconde Guerre mondiale pour les islandais.

« Si Hitler n’existait pas, les Amerloques ne seraient pas venus ici et nous serions encore des Esquimaux à la périphérie de la planète. »

Il m’est difficile de parler de ce roman, dont le début m’a pourtant beaucoup plu. Gudbergur Bergsson raconte d’abord l’Islande comme un pays fait d’une certaine superstition et d’une culture féerique. Les passages qui marquent cette culture au début du livre sont particulièrement magiques. Lire la suite de « Il n’en revint que trois – Gudbergur Bergsson »