Mon bilan de mai

Mon mois de mai marque le début d’une nouvelle aventure littéraire : grâce à ma petite bibliothèque, je vais participer au jury du Prix des lecteurs de littératures européennes de Cognac. En 2019, le livre est consacré à la littérature néerlandaise ou de langue néerlandaise. D’ici l’automne, je vais donc livre les cinq livres sélectionnés pour le prix, afin d’identifier mon chouchou. J’ai commencé fort, avec la lecture de Le coeur converti de Stefan Hertmans, qui m’a absolument passionnée, et qui constitue mon coup de coeur du mois de mai.

Comme bien souvent, j’ai lu quelques ouvrages tournant autour de l’Histoire américaine, ce qui m’intéresse toujours autant.

Mon coup de coeur

HERTMANS.jpg

Mes jolies lectures

Mes déceptions & abandons

Lectures en cours et à venir

Publicités

Tu n’es pas la fille de ta mère – Elisabeth Quin

QUIN2

Elisabeth Quin ne souhaite pas avoir d’enfant biologique mais elle souhaite être mère. Elle raconte l’histoire de l’adoption de sa petite fille au Cambodge ainsi que sa propre histoire et sa relation paternelle. Il y a quelques années, quand elle part pour le Cambodge, ce pays est en train de fermer ses frontières à l’adoption vers la France. Pour autant, Elisabeth Quin ne fait pas demi-tour et se bat pour rentrer avec un enfant. Elle raconte les procédures administratives complexes et fait des flash-backs sur sa propre enfance et les propos que son père lui tint un jour, lui expliquant que sa propre mère n’était pas sa mère biologique.

J’ai été à la fois gênée et saisie par le style et le ton de son écriture. Lire la suite de « Tu n’es pas la fille de ta mère – Elisabeth Quin »

D’os et de lumière – Mike McCormak

mccormak« debout dans la cuisine

à entendre cette cloche

me déchirer le coeur et

attirer le monde entier

être ici » (page 4)

Marcus Conway a une cinquantaine d’années. Seul dans sa maison, il se laisse porter au gré de ses pensées et souvenirs. Il raconte tout : sa femme et leur rencontre, ses enfants, son enfance, des anecdotes, des épisodes de sa vie, des particularités de ses proches, etc.

Voici la narration « domino » la plus impressionnante lue à ce jour. De ce fait, D’os et de lumière est très exigeant à lire : on passe d’un sujet-souvenir à un autre en l’espace d’une phrase et sans réelle transition. Non seulement ce n’est pas une lecture faite pour tous mais elle n’est pas non plus faite pour tous les contextes. Lire la suite de « D’os et de lumière – Mike McCormak »

Mon bilan de décembre

Quel joli mois de décembre en terme de lectures ! Mes vacances de fin d’année m’ont permis de me consacrer de grandes plages de lecture, et de découvrir beaucoup de BD. J’ai enfin beaucoup de coups de coeur, après des mois avec très peu de vrais coups de coeur. Et moi qui croyais être devenue très difficile, quel soulagement !

Mes coups de coeur

Mes autres jolies lectures

Mes abandons et déceptions

Lectures en cours et à venir

 

A bientôt pour le bilan de l’année 2018 !

Sukkwan Island – David Vann

VANN« Cela semblait impossible. Tout semblait impossible aux yeux de Roy, ils étaient terriblement mal préparés. » (page 18)

Jim est dentiste et n’a pas eu l’occasion de passer beaucoup de temps avec ses deux enfants Roy et Tracy. Leur mère a décidé de se séparer de Jim quand ils étaient enfants, et il n’a pas cherché à maintenir une relation stable avec eux. Suite à sa nouvelle séparation avec sa petite amie, Jim décide, sur ce qui semble être un coup de tête, de renouer avec Roy. Voyant les choses en grand, il achète une terre en Alaska et y emmène son fils de 13 ans. Là-bas, ils passeront une année entière coupés du monde et devront compter sur eux-même pour se nourrir et se chauffer.

Dès le début de Sukkwan Island, la tragédie rôde. David Vann embarque avec génie son lecteur au fin fond du monde, il crée une atmosphère malsaine et angoissante qui le piège dans cette lecture addictive. Cette ambiance ainsi que la relation entre les deux personnages m’ont fait apprécier la lecture de ce qui est mon premier David Vann et ont contre-balancé les reproches que l’on peut lui faire. Lire la suite de « Sukkwan Island – David Vann »

Mon bilan de novembre

Au mois de décembre, je n’ai toujours pas eu de coup de cœur mais j’ai hâte de vous parler d’un très beau roman Young Adult que j’ai lu en décembre.

Je me suis mise à Tintin car contrairement à beaucoup de personnes, je n’avais jamais lu cette BD dans mon enfance. Je suis assez partagée sur les deux albums que j’ai lus et j’ai surtout été très surprise par les messages contenus dans celui au Congo.

Mes jolies lectures

Mes abandons et déceptions

Lectures en cours et à venir

Contes de l’âge du jazz – Francis Scott Fitzgerald

FITZGERALD2

« Après tout, qu’est-ce que l’intelligence ? Juste la délicatesse de semer quand personne ne regarde et de récolter quand tout le monde le voit. » (page 416)

Quoi de mieux, dans une période de panne de lecture, que de se plonger dans un recueil de nouvelles d’un écrivain que l’on adore ? Cela fait plusieurs années que je suis une grande admiratrice de Francis Scott Fitzgerald, à la fois pour ses nouvelles mais surtout pour ses magnifiques romans. J’y ai toujours trouvé beaucoup de justesse et de délicatesse.

Les Contes de l’âge du jazz rassemblent beaucoup de ses nouvelles, dont certaines sont très connues (je pense par exemple à L’étrange histoire de Benjamin Button, que j’avais déjà lue il y a quelques années et que je n’ai pas relue car elle m’avait déçue). Dans ce recueil, on retrouve l’ambiance des textes de F.S. Fitgerald : des histoires de couple, de déceptions amoureuses, mais aussi des scènes de soirées américaines, avec musique, danse et déguisements. Lire la suite de « Contes de l’âge du jazz – Francis Scott Fitzgerald »

Forêt obscure – Nicole Krauss

KRAUSS2

Un vieil homme extrêmement riche du nom d’Epstein disparaît subitement. Cela faisait quelques temps qu’il effectuait des donations en bien ou en valeur à son entourage, comme s’il était devenu accro au don.

Une écrivaine américaine dont le mariage est en train de pérécliter décide de partir quelques temps à Tel-Aviv, où elle espère trouver un je-ne-sais-quoi, peut-être l’inspiration pour écrire. Elle retourne dans le grand hôtel dans lequel elle passait ses vacances estivales quand elle était enfant, ce qui éveille en elle beaucoup de souvenirs.

J’ai eu énormément de mal à lire ce roman que j’ai trouvé très bavard, essentiellement la partie de la narration faite par l’écrivaine. Ce personnage entremêle ses souvenirs d’enfance et son récit présent de discours abstraits et pompeux. Il y a dans sa narration beaucoup de références philosophiques et religieuses que je n’ai pas saisies et dans lesquelles je n’ai trouvé aucun intérêt. Lire la suite de « Forêt obscure – Nicole Krauss »

Mon bilan d’octobre

Voici un bilan bien maigre, résultat d’un mois très chargé, ce qui ne m’a pas tellement laissé le temps et l’esprit pour lire. Et malheureusement, je n’ai lu que très peu de choses intéressantes. Je suis à la recherche de romans addictifs et sources de coup de coeur pour novembre et décembre : Help !

Mes jolies lectures

Mes abandons

Lectures en cours et à venir