Bibliomaniacs #42

Voici enfin arrivée notre émission consacrée à la rentrée littéraire ! Nous avions hâte de commencer à vous parler de nos trouvailles. Vous verrez que nos avis divergent beaucoup, excepté pour un roman qui fait l’unanimité !

Au programme :

  • Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill
  • Sciences de la vie de Joy Sorman
  • Une histoire des loups d’Emily Fridlund

Bonne écoute !

Publicités

Frankie Addams – Carson McCullers

IMG_20170508_093542_320Géorgie, août 1944.

Frankie Addams a 12 ans. Elle passe son été entourée de son cousin John Henry et de la bonne de sa famille, Berenice. Frankie souffre d’un ennui terrible : elle a été exclue du club des jeunes filles de sa ville et n’a donc plus aucune amie avec qui occuper son temps pendant ses vacances. Frankie passe ses journées à tourner en rond dans sa maison et dans son quartier, à broyer du noir. Elle attend avec impatience le jour du mariage de son frère. Ce jour-là, non seulement elle aura le sentiment de faire partie d’une famille, mais elle pourra également en profiter pour ne plus retourner à son quotidien ennuyeux. Elle rêve de s’évader avec son frère et sa belle-sœur après leur mariage.

« Tu sais, dit-elle, c’est difficile pour moi d’admettre que le monde tourne sur lui-même à une vitesse de mille miles à l’heure. »

Ce court roman est d’une richesse que je ne soupçonnais pas. Carson McCullers réussit à écrire une histoire où l’héroïne s’ennuie du matin au soir, sans jamais ennuyer son lecteur ! Elle a un vrai don pour modeler le temps : tantôt elle accélère les moments attendus impatiemment et tantôt elle ralentit les heures d’attente. Lire la suite de « Frankie Addams – Carson McCullers »

Bibliomaniacs #38

Envie de remonter le temps ? et même de voyager à bord d’un vaisseau spatial ? Pour notre 38ème émission des Bibliomaniacs, nous vous faisons remonter le temps. Prenez garde au déphasage temporel et aux incongruités historiques qui pourraient survenir !

Nous vous parlons de :

  • L’homme qui mit fin à l’Histoire de Ken Liu
  • La guerre éternelle de Joe Haldeman
  • Sans parler du chien de Connie Willis

N’hésitez pas à nous laisser des message sur le site de l’émission ou sur Facebook, ça nous fait toujours plaisir !

La guerre éternelle – Haldeman & Marvano

guerreeternelle_intDes hommes sont partis dans l’espace, afin de coloniser des planètes lointaines. Près de la constellation du Taureau, l’un des vaisseaux des colons est attaqué ; des femmes et des enfants périssent. Un nouvel ennemi est déclaré : les Taurans. Pour protéger les humains contre cet ennemi étranger inconnu et effrayant, un corps militaire spécial est créé : une sorte d’armée de l’ONU pour l’exploration spatiale. 50 hommes et 50 femmes constituent l’élite de cette armée ; ils ont été choisis pour leur haut QI et leur excellente condition physique.

William Mandella fait partie de ce corps militaire d’élite et raconte son quotidien dans cette guerre dont il ne voit pas la fin : le casus belli, l’enrôlement, la préparation militaire, les combats, les pertes humaines, la célébration des héros…

« J’ai le sentiment qu’il va y avoir encore beaucoup de morts, beaucoup de chagrin… » (page 76)

Cette adaptation BD du roman de Joe Haldeman commence par un avant-propos particulièrement intéressant. Celui-ci est à lire avant de débuter la BD, afin de faciliter l’analyse comparative de celle-ci. Dans l’avant-propos, Joe Haldeman explique comment il en est venu à écrire ce roman et dans quel but. Lorsqu’il est revenu de la guerre du Vietnam, il a très rapidement ressenti le besoin d’écrire sur cette expérience traumatisante, ce qu’il fit. Lire la suite de « La guerre éternelle – Haldeman & Marvano »

Celle qui fuit et celle qui reste – Elena Ferrante

product_9782070178407_195x320A la fin des années 1960, Elena a terminé ses études littéraires et épouse un grand professeur de latin qui enseigne à la prestigieuse Université de Florence. Elle vient d’écrire un premier roman qui a énormément de succès en Italie et qui la dépasse totalement : elle-même ne se rend pas compte à quel point ce qu’elle y a mis est à l’avant-garde de la société. Après quelques temps passés à écrire des piges pour des journaux sur les changements sociaux, Elena endosse petit à petit un nouveau rôle, celui de mère de famille et pour cela, elle est contrainte de taire une partie d’elle-même.

« J’étais malheureuse. Je languissais dans mon lit, frustrée par ma condition de mère de famille et de femme mariée ; tout avenir me semblait prisonnier de la répétition des rites domestiques, que ce soit dans la cuisine ou dans le lit conjugal, et ce jusqu’à la mort. » (page 359)

Lila quant à elle vit toujours avec Enzo et élève son fils loin de son père. Elle travaille dans des conditions terribles et doit faire preuve d’une grande force morale et physique pour endurer tout cela. Elena et Lila se voient occasionnellement, s’écrivent parfois et apprennent à se parler par téléphone (LA nouveauté technologique !). Mais comme toujours, leur amitié chancelle régulièrement et Elena a toujours autant de mal à comprendre Lila qui lui échappe sans arrêt. Lire la suite de « Celle qui fuit et celle qui reste – Elena Ferrante »

Dans la forêt – Jean Hegland

cvt_dans-la-foret_7057« […] on tient le coup, jour après jour, et tout ce qui nous menace, ce sont les souvenirs, tout ce qui me fait souffrir, ce sont les regrets. » (page 88)

Nell et Eva sont deux sœurs d’environ 17 et 18 ans. Elles ont toujours vécu dans une maison en bois construite par leurs parents, en pleine forêt californienne. Elles ont ainsi été élevées au milieu de la nature, tout en bénéficiant d’une scolarité et d’une enfance normales. Eva est passionnée par la danse classique et espère pouvoir devenir ballerine dans un grand conservatoire. Nell est une jeune fille très intelligente et elle espère être admise à Harvard.

« Comment ai-je pu vivre ici toute ma vie et en savoir si peu ? » (p.127)

Peu de temps après le cancer et la mort de leur mère, le monde sombre de plus en plus dans un chaos dont le lecteur ne connaîtra pas directement la cause. Lire la suite de « Dans la forêt – Jean Hegland »

L’autre qu’on adorait – Catherine Cusset

cussetDans ce récit, qui est en partie un roman et en partie une biographie, Catherine Cusset raconte l’histoire de son ami Thomas, qui s’est suicidé à l’âge de 39 ans. Thomas était un jeune homme brillant, passionné de littérature et fou amoureux de chacune de femmes qui entrèrent dans sa vie.

Après une classe prépa, il échoue deux fois au concours de l’ENS alors que tous ses amis -pourtant moins brillants que lui- réussissent le concours d’entrée. Après un diplôme à Sciences Po, il fait des études prestigieuses à Columbia aux Etats-Unis, où il obtient un Master en littérature française. Une fois ce diplôme obtenu, sa vie est aux Etats-Unis, où il commence à enseigner à l’Université en même temps qu’il prépare un doctorat. Lire la suite de « L’autre qu’on adorait – Catherine Cusset »

L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir – Rosa Montero

004038943Marie Curie fait partie des mythes féminins. A une époque où la France était pays avec une société patriarcale, misogyne et raciste, les réalisations de cette immigrée polonaise constituent une réussite exceptionnelle.  Marie et Pierre Curie ont travaillé pendant des années ensemble et se sont toujours soutenus dans les épreuves, chacun reconnaissant ce que l’autre lui apportait.

Elle n’a que 38 ans lorsque l’amour de sa vie décède tragiquement d’un accident : Pierre se fait écraser par une calèche.

Rosa Montero, fascinée par la vie de cette femme d’entre deux siècles, décide d’écrire une courte biographie dans laquelle elle souhaite se projeter. Elle a de nombreux points commun avec Marie Curie, et notamment celui d’avoir perdu son âme soeur, Pablo, à un âge « trop » jeune. Lire la suite de « L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir – Rosa Montero »

La marche du cavalier – Geneviève Brisac

54142_couverture_hres_0Geneviève Brisac parle des écrivaines qu’elle aime. Elle raconte certains de leurs romans et ce qui l’a touchée dans leurs personnages, leur façon d’écrire et de raconter. Elle parle essentiellement d’écrivaines dont je n’avais personnellement jamais entendu parler (Grace Perley, Ludmila Oulitskaïa, Flannery O’Conner, etc.).

Dans « l’introduction » de cet essai, se trouve une question très intéressante, cachée au milieu d’un nombre considérable de grandes considérations sociales et politiques parfaitement vagues  (et dont on peut légitimement douter de la valeur) :

« Y a-t-il une littérature féminine ? » (page 11)

Lire la suite de « La marche du cavalier – Geneviève Brisac »

Les règles d’usage – Joyce Maynard

livre_galerie_311Wendy est une adolescente new-yorkaise de 13 ans. Elle vit entourée de sa mère Janet, de son beau-père Josh et de son demi-frère Louie. Avant que sa mère ne rencontre Josh, Janet et Wendy ont vécu de nombreuses années seules, dans une relation fusionnelle. Garrett, le père « biologique » de Wendy les a quittées lorsqu’elle était toute petite et depuis, elle ne l’a presque plus jamais revu.

Janet est une maman pleine de vie, enthousiaste, dynamique. Cette ancienne danseuse professionnelle, artiste dans l’âme, a dû se résigner à occuper un emploi de secrétaire pour subvenir à leurs besoins quand Wendy était petite. Josh est un beau-père aimant, ouvert et disponible pour Wendy. Lui aussi est un artiste puisqu’il est musicien professionnel.

La vie de cette petite famille moderne recomposée vole en éclat le 11 septembre 2001, Lire la suite de « Les règles d’usage – Joyce Maynard »